Blog - Essai routier Ford Escape

Ergonomie et efficience

À bord, première belle surprise, la finition et les matériaux utilisés créent un habitacle moderne et robuste. Pas d'excès, mais une présentation qui a fait beaucoup de progrès depuis l'introduction de la Ford Escape en 2001. Deuxième belle surprise, la position de conduite; le volant tombe bien en main et le siège s'ajuste facilement. Il est ferme mais confortable. Une fois en position, on repère facilement les informations sur les cadrans du tableau de bord. La console centrale est superbe et l’on y retrouve le système de navigation, les commandes du système audio et de la climatisation. Il ne prendra pas beaucoup de temps pour s'habituer à tous les gadgets modernes de navigation, de communication et de réglages qui s'affichent et se contrôlent via un écran tactile. Une bonne note également pour les commandes positionnées sur le volant. Tout le reste est parfaitement fonctionnel, avec suffisamment de rangement, particulièrement dans la console centrale sous l’accoudoir du conducteur.

Les places arrière sont confortables et faciles d'accès grâce à un angle d'ouverture des portières très généreux, Même si Ford a prévu de l'espace pour trois passagers, deux passagers à l 'arrière seront à l'aise pour les longs parcours. Dans le coffre, l'espace de chargement est généreux à souhait. On y accède par un hayon qui s'ouvre du bas vers le haut. Il est aussi possible d'ouvrir seulement la lunette arrière pour y glisser de menus articles. Pour transporter des objets larges et hauts, les lignes carrées de la carrosserie deviennent un avantage certain. Le seul bémol: les ingénieurs auraient pu montrer un peu plus d'imagination dans la conception du mécanisme servant à rabattre les sièges, puisque les appuie-tête doivent être retirés complètement. Qu'à cela ne tienne, il y aura suffisamment de place pour transporter ce dont vous avez besoin pour vos projets.

Un choix varié de moteurs

Sous le capot, le quatre cylindres de 2,5 litres est un petit travailleur acharné.  Lors des accélérations, il performe à merveille. Si vous avez l'intention de tirer un bateau, une roulotte, un VTT ou une motoneige, optez pour le V6 de trois litres. Vous y perdrez peut-être en économie de carburant, mais vous aurez plus de marge de manoeuvre et un silence de roulement accru. Si vous roulez seulement en ville, la version hybride que nous avons également mise à l'essai est extrêmement économique.

Sur la route, grâce à son champ de vision surélevé, on a le sentiment de dominer la situation et on se sent rapidement en sécurité. It faut dire que contrairement aux multisegments compacts de sa catégorie, la conduite de l'Escape est davantage associée à un camion qu'à une voiture. La direction est précise et agile. Tous les changements de direction génèrent un léger roulis , rien d'alarmant cependant, mais la conduite sportive n'est pas la vocation première de ce Ford. Là où l’on apprécie ce petit VUS, c'est sur les chaussées abîmées: aucun bruit de caisse, malgré le fait que ça cogne dur parfois sur nos routes du Québec.
Le Roi du Camion vous propose le Ford Escape dans plusieurs choix de modèles et de couleurs et ce, au meilleur prix en Amérique du Nord. Nous sommes les spécialistes incontestés dans les VUS et camions en tout genre; venez nous voir dès aujourd’hui dans notre salle de montre la plus complète au Québec.

Venez aussi consulter notre large inventaire de camion usagé a vendre