Blog - Essai Routier Lincoln Navigator

 Ces familles nord-américaines ont besoin d'espace pour combler les besoins des loisirs, de l'école, des vacances annuelles, etc. Transporter enfants, jouets et bagages prend une toute autre dimension dans ces cas-là, surtout si on ne veut pas s'abandonner à l'impression pépère de la fourgonnette traditionnelle.

La sécurité avant-tout

Indépendamment de sa calandre imposante et clinquante, les formes extérieures très rectilignes du Navigator nous font comprendre tout de suite que les dessinateurs du véhicule avaient reçu l'ordre de donner à l 'acheteur de l'espace et du volume. Comme on parle de transporter la famille, Lincoln n'a pas lésiné sur les éléments pour assurer la sécurité de tout le monde. La protection passive est assurée par six coussins gonflables, incluant une protection pour les éventuelles collisions de côté, comme pour le toit, advenant que le véhicule s'engage dans des tonneaux à la suite d'une perte de contrôle. Aussi malencontreuse que soit la position du véhicule, on s'assure que les chocs sont absorbés de tous les côtés.

Pour ce qui est de la protection active, vous comprendrez que tout est à la fine pointe de la technologie, du système de contrôle de la stabilité qui mesure automatiquement le degré de roulis du véhicule 100 fois par seconde, aux freins ABS de série, en passant par les contrôles de traction, le but étant une plus grande stabilité sur la route, même dans les situations les moins clémentes.

À l'intérieur, vous êtes enveloppé dans une ambiance de luxe, de douceur et de volupté à l'américaine, La présentation est bien pensée: l'instrumentation est complète et lisible, l'ergonomie reflète une logique de disposition tout à fait correcte, tout comme la position de conduite des plus confortable. La qualité des matériaux, autant les garnitures que les plastiques et les boiseries, démontrent clairement une volonté du constructeur à ne pas décevoir son client éventuel, comme c'était un peu le cas dans les générations antérieures. Côté confort de roulement, la suspension, avec ses amortisseurs pneumatiques qui s'injectent électroniquement de l'air comprimé, corrige très bien l'effet de flottement souvent perçu sur les autoroutes pour un tel véhicule, engendrant même pour certains les inconforts du mal des transports. Pensons seulement à ceux qui sont assis sur la troisième rangée de sièges!

Pour la famille
Sous le capot, le V8, couplé à l'efficace et éprouvée boîte automatique à six rapports, est roi et maître. Au fond, pourquoi changer quoi que ce soit quand vous réussissez à offrir au client une capacité de remorquage dépassant les 3700 kg, ce qui est amplement suffisant pour tirer le bateau-cigarette, les moto-marines, les motoneiges ou la roulotte pour les sorties de fin de semaine. Cependant, il y aura évidemment un prix à payer au chapitre de la consommation, qui oscillera entre les 12 et 18 litres aux 100 km, selon le type de conduite, Mais rappelons-nous l'hypothèse initiale: une famille de cinq à six personnes avec jouets et bagages. On lui a également ajouté une caméra de recul pour les manoeuvres délicates en milieu urbain.

En conclusion, c'est certain qu'on va vous remarquer avec votre Lincoln Navigator. Un support à vélo à l'arrière ou une boîte de rangement sur le toit pourront plus facilement convaincre que la famille est assoiffée de plein air et de grands espaces mais le célibataire sur des roues de 20 pouces se fera demander comment il en a eu les moyens? Simple : il se l’est procuré à une fraction de son prix d’origine chez Le Roi du Camion!