Blog - GMC Sierra 1500

Comme ils sont situes tous les deux a la même enseigne, on peut s imagine que les acheteurs, par moments, ne doivent plus savoir ou tourner la tète quand ils entrent et sortent  d’un concessionnaire GM. Un GMC ou un Chevrolet !

Un Sierra ou un Silverado! Et ca continue comme ca du Yukon à l’Acadia  jusqu'au Terrain Chevrolet  Equinox et au Canyon Colorado. Un vrai casse-tête ! Presque un an plus tard, dans les officines de GM, il y a surement des dirigeants qui se font hara-kiri d avoir foutu un tel bordel. A ce jeu, il y a certainement des clients qui préféreront   aller voir ailleurs ou c’est moins complique! Mais la bonne nouvelle, c’est qu’il y a encore quelques  concessionnaires qui résistent (comme dans un certain village de la Gaule antique) et qui ont decide de ne vendre que des GMC et des Buick a la même adresse, et ce, en refusant la compensation financière de GM (plus précisément a Plessisville). Comme quoi il n’est pas certain qu un jour, GM ne repartage pas ses marques entre concessionnaire. Toutes fois, ce serait une tache extrêmement ardue, voir impossible, de revenir en arriere.

Bref, le Sierra ne disparaitra pas des chantiers de construction de sitôt. En effet, la camionnette de GMC n’entend pas céder un seul pouce au Silverado, encore moins aux Ford F-150 et Ram 1500.
Pour la prochaine année, la principale nouveauté est le dévoilement d’une version Denali. Conçu pour le boss du chantier ! Ou les adeptes de caravaning qui veulent du luxe pour les longs voyages. Le Denali se reconnait a sa calandre distinctive et a l’abondance de chrome applique ici et la. A l’intérieur, la présentation est plus luxuriante en ce qui concerne l’agencement du cuir des sièges qui, a propos, sont chauffants et ventiles. Le design du volant est aussi une exclusivité, de même que les boiseries servant a la finition intérieure. Quant a l’équipement de série, rien ne manque : système Bluetooth, pédales électriques, cousins latéraux, climatisation a deux zones, essuie-glaces avec détecteur de pluie, lecteur numérique a changeur de six CD Bose et radar de stationnement. En option, on trouve une camera de recul, une commande électrique pour faire glisser la lunette arrière, un toit ouvrant et un système de divertissement a DVD.

La motorisation est le puissant V8 de 6.2 litres qui est couple a une boite semi-automatique a six rapports. Pour un bon compromis entre la capacité de remorquage et la consommation d’essence, le rapport de pont est de 3.42 L’équipement de série comprend également un différentiel arrière barre, des pneus de 20 pouces, la suspension Z60, le système anti dérapage StabiliTark, quatre freins a disque et des plaques de protection sous le vehicule.

Dans les autres versions du Sierra, on retrouve la même brochette de moteurs que l’an dernier. D’entrée de gamme, le robuste V6 de 4.3 litres est toujours  en poste. Il est destine à propulser les camionnettes commerciales de livraison. Pour des applications exigeant plus de puissance, notamment pour tracter des remorques d’entrepreneur ou titre une roulotte, ou encore pour transporter  des équipes de travail et de l’équipement, il existe une gamme de trois moteurs V8 au catalogue. Le moins cher est le V8 de 6.2 litres est intéressant, mais son 5.3 litres est capable des mêmes prouesses, la sonorité en moins! Du  cote des boites de vitesses, l’automatique a quatre rapports est jumelée aux cylindrées de 4.3 et 4.8 litres tandis que la boite semi-automatique a six rapports est boulonnée aux moteurs de 5.3 et 6.2 litres.

Ah, oui ! J’allais l’oublier, celle-là ! Il existe aussi une motorisation hybride bimode combinant un V8  de six litres et un moteur électrique alimente par une batterie de 300 volts. Même  si son prix a été réduit cette année, il n’est pas certain que les acheteurs vont se bousculer chez les concessionnaires. Le jour ou le cout de l’essence franchira de nouveau la barre du 1.30 dollar le titre. Peut-être, je dis bien peut être que les ventes vont commencer a tourner. Sinon, a 1 dollar le litre, il y a peu de chances que les particuliers s’y intéressent. La clientèle pour les camionnettes hybrides est constituée essentiellement  des services gouvernementaux et municipaux. Bref, nous payons quand même la facture par la bande.